Encyclopédie Naheulbeuk

Accueil > Géographie > Waldorg (visite)

GemmeWaldorg (visite)

La capitale au mille tours

jeudi 20 janvier 2022, par PenOfChaos

Située à l’extrême sud-est de la Terre de Fangh, cette grande cité très organisée a réussi à devenir la capitale du territoire, en même temps qu’elle s’est imposée comme l’épicentre de la plupart des activités magiques de haut niveau. On peut également y acheter tout et n’importe quoi, à condition que ce soit cher, et de préférence magique. Une si grande ville a bien entendu attiré de nombreux temples, mais ils ne sont pas aussi bien représentés qu’à Glargh. La banlieue est également squattée par un gigantesque souk dans lequel il est difficile de s’orienter.

JPEG - 1.6 Mo
Plan de Waldorg
Oui, c’est un peu grand tout de même...

Quart Nord-Ouest

Cette partie de la ville est la plus communément visitée, notamment parce qu’on y trouve un grand stade. Les gens des alentours font parfois du chemin pour venir assister à des rencontres sportives. On y trouve aussi les grandes écuries, des librairies pour sorciers, quelques temples et un grand comptoir de commerce, sur la place des Moriacs.

Quart Nord-Est

Ce serait la partie riche et sécurisée de la cité, dans laquelle les aventuriers ne sont pas forcément les bienvenus. On y trouve de belles et grandes maisons, des rues plus aérées que dans le quartier ouest. Peu de boutiques, mais essentiellement des biens de luxe. Des villas de notables sont rassemblées autour du palais, profitant ainsi de la protection quotidienne des troupes stationnant dans cette zone. On trouve ici peu de tavernes et de magasins d’alimentation, et ils sont plus chers que la moyenne.

Des Hauts-Elfes ont installé leurs maisons au nord du quartier, rassemblées autour du Temple de la Lune, et bien entendu de nombreux magasins de vêtements. La partie côtière donnant sur le fleuve Syé à l’est n’est pas très intéressante, la nuit on peut y croiser des gardes accompagnés de chiens dangereux, des dockers ou des filles à marins.

Les gardes sont également plus habiles dans cette zone qu’ailleurs en Terre de Fangh : ce sont des soldats d’élite bien entraînés, et qui sont bien payés : ils sont motivés et désirent garder leur emploi, on peut difficilement les berner et ils ne se laissent pas marcher sur les pieds. Plutôt que de discuter, ils préfèrent boucler les gens bizarres dans un cachot après les avoir roué de coups.

Quart Sud-Ouest

Cette partie de la ville est occupée en partie par les militaires (leur quartier est situé autour du fort en bas à gauche), et pour ce qui concerne la presqu’île au centre, par plusieurs centres et écoles de magie ainsi que des bâtiments administratifs ou des demeures de bourgeois. À noter : la plupart des ponts sont gardés et proches d’un poste de garde.

Le quartier en haut à gauche est quant à lui plutôt tortueux, sombre et mal entretenu, oublié de tous. Il s’y passe des choses pas forcément racontables. La guilde des voleurs s’en tient éloignée toutefois, elle préfère avoir sous la main le port de pêche qui lui permet éventuellement de se livrer à du trafic, de prendre la fuite en douce, ou bien de subtiliser d’intéressantes cargaisons. On notera au centre de la carte un bosquet qui contient une étrange tour, demeure d’un mage qui tente de se faire discret et dont on ne sait pas grand-chose.

Le canal de Xaraz qui traverse la cité sert à évacuer les déchets, il est donc assez propre au nord et... beaucoup moins en allant vers le sud, à mesure qu’il retourne vers le fleuve Syé.

Quart Sud-Est

Cette partie de la ville est principalement dédiée au fret et à la défense d’éventuelles attaques venues de la mer ou du fleuve. Sur toute la partie côtière on retrouve des entrepôts et des maisons de marins, des tavernes mal fréquentées, des établissements de mauvaise vie. Un coin idéal pour se cacher ou organiser un mauvais coup... En dehors de ça, le quartier du marché au poisson est visité par les commerçants et les habitants, c’est un lieu agréable pour peu qu’on ne soit pas fragile du nez.

Les environs

Pour ce qui est du voisinage de la ville, vous en apprendrez pas mal en visitant la rubrique de la Côte Waldorgaise.

Informations commerciales

On fabrique finalement peu de choses à Waldorg en dehors des objets enchantés et des potions, aussi ce n’est pas forcément le lieu préféré des commerçants qui veulent acheter des produits finis pour les revendre ailleurs. Comme toutes les grandes cités, c’est plutôt l’endroit où l’on viendrait pour les vendre ! D’ailleurs, le pourtour de la ville est souvent squatté par des petits commerçants et négociants qui n’ont pas le droit d’entrer.

On trouve beaucoup de négociants mais les prix sont généralement plus élevés qu’à Glargh, car la position géographique de Waldorg n’est pas en sa faveur pour ce qui concerne les matières premières de l’intérieur du pays. Consultez les rubriques ci-dessous pour avoir une idée des affaires possibles à Waldorg. C’est aussi une ville d’érudits et ces gens produisent la plupart des bouquins disponibles sur le territoire.

Enfin, comme c’est une des rares villes portuaire qui communique avec d’autres territoires éloignés (le Grand Est et les jungles du Sud), on y achète des produits introuvables ailleurs...

Certains produits sont moins chers qu’ailleurs du fait d’une grande concurrence :

- Potions diverses : -25%
- Matériel et équipement pour les mages, ingrédients magiques : -20%
- Livres (toutes disciplines confondues) : -20%
- Armures, bijoux et armes enchantés : -10%
- Gemmes taillées : -10%

Les services sont en général plus chers à Waldorg...

- Services d’hostellerie (nourriture, couchage) : de 20% à 50% plus chers
- Services généraux (coiffure, stages, guérisseurs, forge, etc.) : +25%
- Achats d’animaux, achat ou location de véhicules : +15%
- Ingrédients alchimiques : +15%

Résumé historique

La ville fut fondée bien avant la chute de l’empire Menzzorien, par des types venus de l’est, en-dehors de la Terre de Fangh (et pour eux, c’était donc l’ouest). À l’origine simple colonie portuaire mal famée, montée à base de tentes et de planches par le redoutable Chiredric le Gaucher, Waldorg jouit de l’arrosage quotidien du fleuve Syé (qui sert à évacuer les déchets principalement, via le canal de Xaraz) ainsi que de la proximité de la mer. Vous pourrez en savoir plus en lisant l’article dédié.

La cité fut pillée et brûlée à de nombreuses reprises par les barbares, puis dirigée par la dynastie de Vontorz, qui sombra finalement dans la décadence. Elle passa ensuite aux Moriacs de l’est avant de tomber sous la coupe des érudits et des bureaucrates. Les habitants ne tardèrent pas à évoluer, et le premier collège de magie fut fondé en l’an 700 du deuxième âge. Il est à noter que les prêtres et autres disciples de sectes sont assez mal vus en ville, mais tolérés s’ils ont de l’argent. On compte néanmoins plusieurs temples à Waldorg, mais ils sont de taille modeste car les grands sont plutôt à Glargh.


Jeu de rôle : vous trouverez des informations détaillées sur les lieux à visiter en ville avec les documents correspondant à Waldorg et à la Côte Waldorgaise, à la rubrique des scénarios et plans.

Portfolio