Encyclopédie Naheulbeuk

Accueil > Bestiaire > Peuplez votre Donjon (première partie)

GemmePeuplez votre Donjon (première partie)

Les peaux-vertes et les non-morts

vendredi 29 octobre 2004, par Siegmund Krönfeld

Une enquête Union Fanghienne des Chaosiens - Qui Choisir ?

Vous vous êtes toujours demandé comment protéger efficacement votre donjon contre les aventuriers trop cupides, mais vous êtes soucieux de votre image ? Cette enquête comparative est là pour vous...

Les peaux-vertes et associées

Dire que les peaux-vertes sont des créatures récurrentes des donjons est à la fois un pléonasme et un oxymore. S’ils grouillent dans les couloirs et les sous-sols, ils sont d’une saleté à faire fuir n’importe quelle autre créature...

Avantages géneraux : les Peaux-Vertes ne sont pas trop difficiles au niveau de leur alimentation. Au pire, ils peuvent même se nourrir sur leurs propres réserves, en éliminant les faibles.

Inconvénients généraux : Les peaux-vertes sont très sales. Penser à leur prévoir des quartiers privés loin des zones chic de votre donjon. Problèmes de voisinage avec les Nains et les Elfes. Ils mangent aussi beaucoup (pour leur taille).

les gobelins :

  • coût : 1
  • entretien : 1
  • réputation : 1 (le gobelin est très mal considéré par toutes les autres origines, vivantes ou non. Ceci dit, si vous n’avez pas peur de passer pour un maître de donjon terriblement fauché, ou que vous n’avez rien à prouver, leur nombre peut être une arme redoutable... [1])
  • Avantages : nombreux, pas chers, demandent peu d’entretien
  • Inconvénients : relativement fragiles. En plus, ils ont tendance à jouer du tambour jusqu’à des heures indues. Sans compter que nourrir une horde coûte cher.

Voir aussi l’article sur les gobelins

Les orcs :

  • coût : 2 (3 si vous vous voulez le fabriquer vous-même)
  • entretien : 1
  • réputation : variable (de 2 si vous n’en avez que quelques-uns à 4 si vous en avez beaucoup que vous avez fabriqué vous-même)
  • Avantages : grands et forts. Les plus intelligents d’entre eux ne sont pas trop bêtes, mais ceux-là, vous n’arriverez pas à en ambaucher... Une autre solution est d’en fabriquer vous-mêmes (voir pour cela le manuel Je Fabrique Mes Uruk-Hai En 10 Leçons, aux éditions StarWoman)
  • Inconvénients : grands et forts. L’orc de base a tendance à frapper d’abord, et à ne pas discuter ensuite.

Voir aussi l’article sur les orcs

JPEG - 156.6 ko
Orque troupier
Illus. Guillaume Albin

les trolls :

  • coût : 2
  • entretien : 3
  • réputation : 4 (le troll a beau être bête, sa force et sa taille sont légendaires, ce qui en fait un adversaire de choix.)
  • Avantages : le troll est très grand et très fort. En plus, il est vraiment résistant.
  • Inconvénients : le troll est très bête. Mais alors vraiment beaucoup. Et il a tout le temps faim. Au pire, vous laissez vos gobelins faire du trolling-sitter, ils ne se débrouillent pas trop mal.

les non-morts

Les non-morts [2] font partie du fond de commerce d’un bon donjon. Un donjon sans son fantôme, c’est comme une licorne sans sa corne, ce n’est plus la même chose. Le seul problème, c’est que ce fantôme ne se mouille généralement pas dans les affaires de défense de vos intérêts. Concentrons-nous donc sur des créatures un peu plus utiles pour nos vues.

Avantages généraux : A de rares exceptions près, les non-morts sont des créatures plutôt classe. Héberger dans vos cryptes une liche ou un vampire va tout de suite augmenter le standing de votre repaire. En plus, les non-morts font peur aux aventuriers. Ils sont aussi d’un entretien généralement peu coûteux (pas de frais de bouche), et propres, sauf exceptions.

Inconvénients généraux : De façon générale, avoir des non-morts chez soi suppose que l’on ait un nécromancien sous la main (ou qu’on en soit un soi-même). Pour les DK qui n’ont pas fait d’études supérieures, il est cependant possible d’en acheter à certains vampires, ce qui suppose d’avoir un carnet d’adresse fourni. Eh oui, dans la vie, c’est comme ça : soit on a l’intelligence, soit il faut du piston...

Les zombies :

  • coût : 2 (un petit niveau en nécromancie suffit, voire simplement un pacte avec Niourgl)
  • entretien : 2 (penser à laver les couloirs après leur passage)
  • réputation : 1 (le zombie est un peu le gobelin des non-morts...)
  • Avantages : économique à tous points de vue
  • Inconvénients : très sale. Le zombie a tendance à baver partout, et à baver dans vos couloirs. En plus, le zombie est lent. Même un nain le bat de vitesse...

Les momies :

  • coût : 3 (nécessite quelques opérations de préparation)
  • Entretien : 2 (pensez à mettre des runes Béghonver sur vos porte et vos fenêtre)
  • Réputation : 2 (mais c’est sous-noté...)
  • Avantages : la momie possède de nombreux avantages par rapport au zombie. D’abord, elle perd rarement des petits morceaux, et elle ne bave pas. Ensuite, elle est beaucoup plus rapide (ce que peu d’aventuriers croient).
  • Inconvénients : la momie demande malheureusement des opérations longues de préparation du corps encore frais : passage dans un bain de natron, dessication, vidage des viscères (qu’on peut réutiliser pour nourrir ses gobelins...). En plus, elle est très sensible aux mites...

Les goules :

  • coût : variable (on peut trouver des goules à bon marché en soldes chez les vampires)
  • entretien : 1
  • réputation : 3 (mais c’est un peu surfait)
  • Avantages : la goule se nourrit toute seule, est relativement propre (malgré une tendance à aimer les douves un peu fangeuses), et peut se reproduire lorsqu’elle aspire l’essence de sa victime.
  • Inconvénient : Si vous n’êtes pas un non-mort vous-mêmes, vous allez devoir en acheter. En plus, si elles sont en manque, elles peuvent se retourner contre vous. Elles sont par ailleurs très lentes.

Les squelettes :

  • coût 3 (le cours de l’os intact est assez élevé depuis la multiplication des masses Paf)
  • Entretien 3 (pensez à passer les os au Tonibonyl une fois par siècle pour éviter une fragilisation de l’émail)
  • Réputation 3
  • Avantages : le squelette est le plus propre de tous les non-morts mineurs. En plus, il est vif, presque intelligent et sait se servir d’armes relativement sophistiquées. Installer un squelette dans une armure intégrale est aussi un bon moyen de faire croire qu’on possède un Golem de Fer.
  • Inconvénient : sa fragilité. Le squelette a aussi une peur panique (et justifiée) des chiens.
JPEG - 186.9 ko
Squelette humanoïde
Illus. Guillaume Albin

Les fantômes :

  • coût : variable (normalement, tout bon donjon est livré avec son fantôme, voire une famille)
  • entretien : néant
  • Réputation : 3 (on se demande parfois pourquoi)
  • Avantages : Avoir un (voire plusieurs) fantôme chez soi, c’est vraiment la classe. En plus, ils ont tendance à être assez taquins, ce qui permet de bons moments de rigolade.
  • Inconvénients : le fantôme ne sert à rien, et le plus souvent refusera de vous servir, sous prétexte qu’il était là avant vous. Parfois même, il vous pourchassera pour protester contre ce que vous faites de son donjon (alors que c’est le vôtre. Vous l’avez payé, non mais ! [3] ). Au pire, il prendra même le parti des aventuriers, et leur indiquera des raccourcis, vos plans secrets, etc. Attention donc !

Les non-morts majeurs (vampires, liches etc.)

  • coût : variable (généralement, vous pouvez proposer à un non-mort majeur un forfait Coffin&Breakfast pour une somme plutôt modique)
  • entretien : variable (dans le forfait, vous pouvez devoir lui fournir un quota de jeunes vierges, de sang frais ou autre. Attention aux petites lettres en bas du contrat...)
  • réputation : 5 (un non-mort majeur chez vous, c’est vraiment classe)

Voir aussi l’article sur les liches

JPEG - 48 ko
La Liche de Zangdar. Illus. : Thomas Boulard
Parfois, vous pouvez tomber sur des non-morts majeurs peu convainquants, et aux caractéristiques douteuses.

Je ne m’étendrai pas sur les non-morts majeurs. Généralement, vous ne l’engagez pas au sens strict. Il s’agit plutôt d’un échange gagnant-gagnant entre vous et l’entité que vous hébergez. Vous lui fournissez le toit et un quota d’aventuriers, et il vous laisse l’usufruit de ses serviteurs mineurs (zombies, goules etc.), en plus de la réputation. Attention cependant à ne pas vous laisser voler la vedette !

Dans la prochaine partie : les bestioles à avoir, et celles à éviter...


[1conseil qui m’a été donné par mon inestimable ami Cham von Schrapwitz

[2Je précis tout de suite pour ceux qui croient qu’un non-mort ne peut plus mourir... Et bien si, hélas. Un non-mort sans tête est un non-mort mort. Généralement.

[3Hein, quoi ? Vous l’avez volé et c’est le fantôme de votre ennemi qui vient vous pourchasser ? Vous l’avez bien cherché, ne comptez pas sur moi pour vous plaindre...