Encyclopédie Naheulbeuk

Accueil > A Table > Tavernes et auberges > Le Poney qui tousse

GemmeLe Poney qui tousse

à Boulgourville

lundi 9 janvier 2017, par PenOfChaos

La plupart des gens trouvent cette auberge par hasard : normal, la ville qui l’héberge ne figure que sur très peu de cartes. Il est donc assez difficile de faire prospérer un commerce dans ces conditions, mais ne vous y trompez pas : grâce au travail acharné des gérants, cet établissement de gîte et de couvert saura vous conquérir.

Le Poney qui tousse est un établissement d’une qualité plus que correcte, situé à Boulgourville, non loin de Tourneporc et du Désert des Plaintes. C’est une étape de choix pour tous les gens qui transitent par cette partie du pays, sachant qu’il faut de toute manière avoir une bonne raison pour s’y rendre.

En effet, le château de Gzor, situé dans les montagnes du Nord, ne se trouve qu’à une soixantaine de kilomètres à vol d’oiseau. C’est la raison pour laquelle les dirigeants de Boulgourville ont depuis plusieurs siècles demandé aux cartographes s’il était possible "d’oublier la ville" dans leurs cartes et leurs relevés. Il y a eu, dans le passé, trop de problèmes liés aux déplacements des troupes de Gzor, sans compter le fait que ses animaux volants, comme le terrifiant Pyrigazax, ne sont qu’à quelques coups d’aile de la bourgade. En étant moins visible sur la plupart des cartes, la ville parvient à se faire peu à peu oublier. Elle est en outre plus ou moins protégée par deux imposants bosquets.

Néanmoins, il existe des routes commerciales et des voies de transport qui passent par là, ne serait-ce que pour ravitailler les importants postes avancés de Varpoil, Prokof et Tatontanns, ces tours fortifiées hébergeant de bonnes garnisons qui protègent le pays des invasions du Tentaculaire.

JPEG - 99 ko
Le Poney qui tousse
Illustration : Marion Poinsot/Sylvie Sabater/Pen Of Chaos

Avec la complicité de quelques marchands de passage transportant des alcools et des salaisons de qualité, notamment provenant des collines d’Altrouille, le Poney qui tousse parvient ainsi à fournir à ses clients de quoi garnir quelques bonnes tables, et bien assez de boisson pour satisfaire les plus assoiffés des gosiers. Les deux gérants, Burnabé Filibar et Truiskil Jeansac, sont d’ailleurs des personnalités de la région.

Du fait du caractère assez secret de la ville, l’auberge est souvent utilisée par des individus peu recommandables pour monter des rendez-vous et organiser des rencontres discrètes.