Encyclopédie Naheulbeuk

Accueil > A Table > Tavernes et auberges > Le Rat d’égout lubrique

GemmeLe Rat d’égout lubrique

à Chnafon

mardi 16 décembre 2014, par PenOfChaos

Si vous avez la bourse un peu plate et que votre compagnie ne comporte pas d’elfe, alors vous avez peut-être intérêt à séjourner dans cette auberge. Sinon, abstenez-vous !

On peut toujours dire, dans le domaine du positif, qu’une soirée au Rat d’égoût lubrique ne coûte pas cher. Mais il faut savoir qu’on y mange des plats dont l’intérêt principal est d’être cuisiné dans du gras qui a servi déjà plusieurs fois, qu’on y consomme des boissons fortes à la provenance douteuse et qu’on n’a pas besoin d’écouter les conversations sans intérêt des ivrognes étant donné que le brouhaha de la salle vous empêche de les entendre.

JPEG - 108.3 ko
Sous-bock Rat d’égoût lubrique
Illustration : Marion Poinsot/Sylvie Sabater, éditions Clair de Lune

C’est en effet un repaire de brigands, de mercenaires, de routiers brutaux et de chenapans. On peut s’y trouver une mission, dans le meilleur des cas, mais on peut également y trouver la baston. Et dans la plupart des cas, vous y récolterez aussi une migraine.

La plupart des aventuriers novices prennent souvent la décision de s’arrêter dans cette auberge, principalement parce qu’elle est bien visible et qu’elle donne sur la place du marché, dans la rue principale de Chnafon. Avec un peu de discernement, on pourra préfèrer La Chaise boîteuse, Le Kraken velu ou même Les Filets Bleus. Certes, il n’y a pas de danseuses nues dans ces auberges, mais il ne sert à rien d’économiser de l’argent sur la chambre ou les consommations si c’est pour se faire subtiliser sa bourse par la clientèle...