Encyclopédie Naheulbeuk

Accueil > Histoire > Personnalités > Le Voleur

GemmeLe Voleur

Son histoire, ses motivations

vendredi 17 mars 2006, par PenOfChaos

Il peut être dangereux d’arrêter son apprentissage avant qu’il ne soit terminé. L’histoire nous le prouvera.

Notre Voleur est originaire de Noghall, village blotti entre la forêt de Groinsale et le Lac Aspousser.

Il grandit au milieu des mécanismes étranges : son père est en effet le plus grand fabricant et fournisseur de pièces détachées pour tranchoirs à jambon mécaniques. Il semble y avoir un rapport direct avec le fait que son oncle est l’inventeur du célèbre tranchoir à jambon Hiauell [1]. Bon élève à l’école du village, sa fascination pour les mécaniques de précision l’amène assez tôt à s’intéresser aux serrures... N’ayant pas de passion particulière pour le jambon, il devient rapidement et secrètement l’énigme du village, le "fantôme", pillant sans vergogne les produits les plus inattendus chez les habitants, par simple amusement.

Il aime se cultiver, n’ayant pas se souci pour se procurer de la lecture [2], et le voilà rapidement plus érudit que la moyenne des villageois. Il prend alors conscience de l’ennui profond qui règne à longueur d’année dans ce hameau pourtant prospère [3]. Voyant que ses voisins et ses frères commencent à le regarder bizarrement (forcément, à 22 ans, avoir toujours de l’argent plein les poches sans travailler... ça fait jaser) il décide de partir sur les chemins, avec dans l’escarcelle un petit magot récolté sur la vente d’objets volés dans un village voisin. De toutes façons, ses parents le traitent à longueur de journée "d’bon sang d’feignasse qui fait rien qu’d’user ses braies à rien fout".

Il paie de sa poche les cours d’un maître voleur dans la ville de Tulamor, et après quelques mois d’apprentissage, décide d’arrêter les cours et s’estime prêt à suivre une carrière de voleur professionnel. Il néglige pour cela toute la partie concernant les serrures et objets piégés par magie, ce qui bien sûr, n’est pas une très bonne idée.

JPEG - 18.6 ko
Le Voleur, par Marion
Un jour où il n’était pas content

Caché dans un recoin sombre de la taverne locale, il surprend la conversation d’un type encapuchonné avec un jeune paysan costaud et chevelu, à propos d’une somme rondelette, de batailles et de maléfices. Il suit alors l’individu mystérieux, et l’aborde pour lui proposer ses services de voleur... son culot et sa discrétion semblent plaire au commanditaire qui l’engage sans discuter. Il se hâte de rejoindre le Donjon de Naheulbeuk à bord d’une diligence certes onéreuse mais rapide, parce que ça fait loin à pied.


[1Le tranchoir à jambon Hiauell, celui qui vous fait la tranche belle, tidoudidaaaa

[2La serrure de la librairie du village... une vraie blague !

[3Grâce aux industries Hiauell, Hiauell, le tranchoir à jambon qui... bon... d’accord...